Place à notre quatrième intervenant-e !

photo_karine

 

1/ Hello Karine ! Une petite présentation ?

Oy oy ! Ici Karine Rennberg, aka Luxia de temps à autre. Dans ma vie diurne, je parle de science. Dans ma vie nocturne, j’écris de la fantasy et un peu de science-fiction, en torturant mes pauvres personnages de la manière la plus scientifiquement crédible possible. Sinon, ma Muse est un vampire accro au sucre, mes persos font leur vie dans ma tête, et je le vis (presque) bien.

 

2/ Qu’est-ce qui t’a poussé à rejoindre l’initiative #FreedomtoKiss / #baiserscontrelhomophobie ?

C’pas moi, c’est Ophélie qui m’a forcé ! Hein, ça ne suffit pas ? Bon, bon. Je me reconnais sous les étiquettes biromantique, asexuelle, polyamoureuse aussi. Alors, pour moi, mettre en scène des personnages LGBTQIA a toujours été normal. Et timidité et asociabilité oblige, l’écriture est aussi ma seule voie d’expression possible.

 

3/ Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton texte sans (trop de) spoilers ? 😉 Pourquoi avoir choisi cet univers, ces thèmes, etc ?

Mon texte raconte un baiser (#Spoiler #OuPas) entre deux personnages secondaires d’un grand projet à 4 mains que je mène avec Ophélie Hervet. Aure fabrique des costumes pour réparer les gens, Fish préfère les tuer… et entre eux brillent les aurores boréales.

 

4/ Quels sont tes projets d’écriture ?

Actuellement, je travaille sur deux romans ayant pour point commun de parler de personnages tout cassés, de rencontre et de reconstruction (partielle). L’un est une romance fantasy située dans une Venise alternative envahie par la magie et les esprits, l’autre un roman d’urban-fantasy post-apo plein de loups-garous.

 

5/ Question lecture ! Quel(s) titre(s) recommanderais-tu ?

Hum, je vais piocher dans mes coups de cœur qui durent malgré les années.

Swordspoint, d’Ellen Kushner, parce que c’est le premier roman de fantasy que j’ai lu où les personnages sont ouvertement déclarés comme homosexuels ou bisexuels et que cela est considéré comme normal par tout le monde. Et parce que j’adore les deux personnages principaux.

Un éclat de givre, d’Estelle Faye, parce que j’ai eu un coup de cœur pour ce Paris post-apocalyptique et le personnage principal.

 

6/ Un dernier petit mot ? 

#LoveIsLove

 

Merci Karine de t’être prêté-e au jeu de l’itw !

Merci à toi d’avoir lancé ce beau projet ! ❤

 

Vous pouvez retrouver Karine sur son blog

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Interview #4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s